ATMI LOGO

Maintenance

Le détecteur avertisseur autonome de fumée

1 incendie domestique se déclare toutes les 2 minutes en France.

Un fléau aux lourdes conséquences:

  • 10 000 victimes chaque année, dont près de 800 décès,
  • 70% des incendies domestiques meurtriers ont lieu la nuit,
  • 80% des décès sont dus à l´intoxication,80 % des décès sur feux sont imputables aux seuls incendies d´habitation alors que ceux-ci ne représentent que 25 % des sources d´incendie,
  • le feu est la première cause de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans.
Détecteurs de fumée

De plus, le coût des incendies domestiques est estimé par les compagnies d´assurance à environ 1,3 milliard d´euros (supérieur de 160 % à celui du vol et de 30 % à celui des dégâts des eaux) et encore ce chiffre ne reflète-il que la part des dégâts matériels pris en charge par les compagnies d´assurances, sans tenir compte des dépenses des services de secours dont la charge revient aux collectivités territoriales.

Un fléau en progression depuis 20 ans:

  • 75 752 feux d´habitation en 1986
  • 86 373 feux d´habitation en 2002
  • 90 571 feux d´habitation en 2005

Des chiffres qui marquent une lourde réalité : l´absence de culture de la prévention du risque incendie chez les particuliers.

La FNSPF s´associe aux diverses démarches publiques et privées d´incitation de la population à s´équiper

Plus encore, elle s´est associée à l´élaboration et soutient la proposition de loi adoptée par l´Assemblée Nationale (et en attente d´examen par le Sénat) visant à rendre obligatoires ces détecteurs dans toutes les habitations, collectives et privées.

Le détecteur avertisseur autonome de fumée

Son rôle est d´aider à limiter les conséquences d´un début d´incendie. Il surveille en permanence l´air ambiant de l´habitation, est programmé pour détecter les fumées et alerter aussitôt grâce à une alarme sonore.

Le DAAF doit être certifié NF ou marque équivalente.

Le marquage CE possible sur de nombreux détecteurs fabriqués hors CEE ne peut suffire.

Seule la norme française NFS 61-966 garantit la fiabilité des appareils (composants, présence d´indicateurs d'absence / d´usure de pile ou de batterie et de veille, présence d´un dispositif d'essai).

Le DAAF est destiné aux parties privatives de l'habitation.

Il ne peut répondre aux impératifs de détection de "parties communes " en habitat collectif.

Sources: ministère de l´Intérieur/DDSC ; FFMI/Gifsid

Lire notre dossier d'actualité

Contact

Contactez-nous pour plus d'informations.

Cliquez-ici

Devis

Devis gratuit sans engagements

En savoir plus